même ambiance (tutsama etoso)

Lorsque l’on considère
que le produit du travail et des lumières
de trente ou quarante siècles
a été de livrer trois cent millions d’hommes
répandus sur le globe
à une trentaine de despotes,
la plupart ignorants et imbéciles,
dont chacun est gouverné
par trois ou quatre scélérats, quelquefois stupides :
que penser de l’humanité,
et qu’attendre d’elle à l’avenir ?

Chamfort, sage désenchanteur.

On connaît le calcul de Gombrowicz :
Démocrite pouvait se croire un parmi quatre cent mille,
saint François un parmi cinquante millions,
Brahms un parmi un milliard.
« Jamais encore l’homme
n’a abordé le problème de la quantité.
Si je suis un parmi deux milliards,
ce n’est pas la même chose
que si j’étais un parmi deux cent mille. »
Aujourd’hui, noyés parmi six* milliards d’hommes
et malgré un ego plus dilaté que jamais,
les humains sont terrorisés par cette multitude
dont la télé leur rappelle chaque jour
l’agitation tumultueuse…

Michel Polac, in Charlie Hebdo, 7 mai 2002.

* non, sept ! Qui dit mieux ?

(et avec quelques moyens de leur bord,
il est possible de faire le tour de leur petit bocal
en moins de 50 jours… bocal dont l’eau
n’arrive plus à se renouveler ‘naturellement’)