o (presque) mc (2e suite)

Comment raconter l’histoire de cette espèce en trois textes seulement ?

Et sans faire intervenir plus de deux auteurs ?

Bref, ‘en deux temps, trois mouvements’ …

Deux textes de(s ?) Rosny devraient suffire, avec celui de René Passet.

  1. Les Xipéhuz, sous la plume de Rosny (v. lien infra, avec le 3.)
  2. René Passet : Une économie de rêve ! (La planète folle)
  3. La Mort de la Terre, de Rosny bien sûr, si vous me suivez…

Bonne chance dans vos recherches… le livre de Passet est ‘indisponible’, chez Fayard, dans la Collection des Mille et une nuits… De toute façon, quand on voit comment certaines très grandes librairies (du vécu !) traitent ces petits livres si précieux… Quel est le contraire d’un rossignol ? Un livre placé quasi au ras du sol, mais qui se vend bien, en dépit de la gerbante aguiche de ces livres de plage traduits tant bien que mal d’un anglo-saxon prétendument, par la méthode Coué, international, mais dont la simpliste ‘philosophie’ pragmatique détourne les cerveaux de tout vrai humanisme ?

Un bouquiniste ou une bibliothèque vous permettra sans doute de découvrir les aventures désopilantes de nos Eco-Monopoliens…

Pour les 2 Rosny, c’est ici.

Difficile de citer Rosny en oubliant ce blog… rendant hommage à la fécondité de cet/ces auteurs jugés… mineurs ? Par qui ? Pourquoi ? Pour quoi ?

Ĝ !